Conférence de M. Anas Ghrab
Le renouveau de la musicologie comparative

Séminaire L1 | Mercredi 16 Octobre 2019 | De 11h00 à 12h30
Espace des conférences - Salle Hannibal Technoparck Elghazela

Biographie
Anas Ghrab

maître-assistant & chercheur

Suite à sa formation musicale au Conservatoire National de Musique de Tunis, il entame des études de musicologie à l’Université-Lumière Lyon 2 puis obtient son doctorat de l’Université Paris-Sorbonne (Paris-IV). Ses recherches se focalisent sur l’histoire de la théorie musicale d’après les écrits arabes ainsi que sur l’analyse musicale assistée par ordinateur. Les réflexions qu’il développe portent également sur les défis actuels liés aux humanités numériques pour la gestion, l’édition et l’analyse des données, aussi bien textuelles que sonores. Ancien directeur et responsable d’activités scientifiques au Palais Ennejma Ezzahra (Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, Sidi Bou Saïd), il est actuellement maître-assistant à l’Institut Supérieur de Musique de l’Université de Sousse  et chercheur à l’École Nationale des Ingénieurs de Tunis

La musicologie comparative est l’une des branches de la musicologie naissante à la fin du XIXe s. Elle avait comme objectif de comparer les traditions musicales, par l’étude des documents historiques et l’analyse des pratiques vivantes dans différentes cultures. Sa démarche cherchait à donner un aspect humaniste à l’Histoire Générale de la Musique et à réfléchir sur la question des Universaux en musique. Avec l’avènement du numérique et l’évolution des bases de données sonores, cette quête a été reprise les dernières années dans divers laboratoires de recherche, notamment dans les domaines de l’ingénierie. Notre présentation se focalisera sur l’analyse de ce nouveau contexte de recherche, qui fait le pont entre des disciplines issues des sciences humaines et sociales, et d’autres de la Science des Données.

Le renouveau de la musicologie comparative

des sciences humaines et sociales à la DataScience
close