Conférence de Mme Faouzia Charfi
La science en terre d’islam. Entre rationalité et dogmatisme

Sémniaire | Vendredi 10 février 2017 | De 14h00 à 16h00
Espace de conférences - Amphi, bât A, El Ghazela

Biographie de Faouzia Charfi

professeur de physique

Faouzia CHARFI est une universitaire, professeur de physique (elle est titulaire d’un doctorat d’État en physique des semi-conducteurs) et femme politique tunisienne (elle a été secrétaire d’État auprès du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et elle est particulièrement active au sein de la société civile). Elle est l’auteure de nombreux livres dont le dernier, « Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui » vient d’être publié aux Éditions Odile Jacob à Paris.

Pendant sept siècles, le monde arabo-musulman était au-devant de la scène scientifique et s’est distingué dans toutes les disciplines, mathématiques, astronomie, alchimie, médecine, géographie. Puis la science a échappé aux pays musulmans alors qu’en Occident, elle a poursuivi son chemin sans discontinuité. La prise de conscience du retard scientifique des pays arabo-musulmans a lieu au XIXe siècle, celui de la renaissance musulmane, la nahdha. Aujourd’hui, dans un monde où la science est partout présente, qu’en est-il du rapport des musulmans avec la science ? Deux attitudes s’affrontent, celle prônant la liberté de pensée et le questionnement critique et celle refusant l’autonomie de la science et s’attaquant à la théorie de l’évolution comme le font les fondamentalistes religieux aux États-Unis.

La science en terre d’islam. Entre rationalité et dogmatisme

qu’en est-il du rapport des musulmans avec la science ?
close