Conférence de M.Mohamed Harmel
L'univers de Murakami la pluralité des mondes et la multiplicité des connexions

Séminaire L1 | mercredi 13 octobre 2021 | De 12h30 à 13h40

Biographie de M. Mohamed Harmel

Architecte

Architecte de formation à l’ENAU (École Nationale d’Architecture et d’Urbanisme), diplômé en master de philosophie à l’Institut des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (ISSHT), Mohamed Harmel est doctorant chercheur en philosophie et littérature, professeur de philosophie pour classes terminales, et auteur de deux romans. Sculpteur de Masques (édité chez Berg éditions/réédité en 2019 chez Arabesques), son premier roman, a été primé en 2013 par le prix Comar Découverte. Les rêves perdus de Leyla (édité chez Arabesques), son deuxième roman, publié en 2016, a obtenu le prix spécial du jury Comar. Il a également participé au recueil les contes du clair de lune, édité chez Pop Libris, avec la nouvelle Ce lieu que tu ne quitteras jamais.

Le sujet de cette intervention porte sur la logique propre à l’univers de l’écrivain japonais Murakami qui a sur le lecteur cet effet singulier d’étrangeté. Il s’agira dans un premier temps de montrer l’affinité de l’œuvre avec le mouvement surréaliste en expliquant comment les mécanismes de production oniriques peuvent devenir les principes de l’acte de création en inversant les rapports avec la lucidité et la conscience, et en accordant une place centrale à l’inconscient. Dans un deuxième temps, aborder la thématique de la pluralité des mondes dans l’œuvre de Murakami, en proposant une classification des mondes, et en abordant le problème du passage entre les mondes. Ensuite, nous évoquerons l’opération de la connectivité, à la fois comme une logique, une esthétique et une éthique, par laquelle les personnages, en tissant des liens entre les êtres, retrouvent leur rapport au monde.

la logique propre à l’univers
close