Conférence de M. Hatem Karoui
Le SLAM en Tunisie : Le pourquoi du comment

Séminaire L3 | jeudi 20 mai 2021 | De 09h50 à 11h00

Biographie de M. Hatem Karoui

Artiste de scène et animateur de radio

Hatem Karoui est un artiste de scène, à la fois comédien et slameur, et accessoirement chanteur satirique. Il est par ailleurs producteur et metteur en scène de ses spectacles Slam Alikom, Kif Kif et Pass-Port qui se sont étalés de 2008 jusqu’en 2019 essentiellement en Tunisie et en France. Il se définit comme « Comédien de son Slam et Slameur de sa Comédie ». Son slam le plus célèbre est « Al Al9ab » composé de 150 noms de familles tunisiennes, et ses chansons satiriques les plus connues sont My name is Sebssi et My name is Putin filmées en Clips. Il a écrit et mis en scène en 2019 la pièce de théâtre « les intrus » et a joué auparavant dans plusieurs autres pièces de théâtre avec la troupe El Teatro en tant que comédien. Il a joué aussi au Cinéma avec le réalisateur tunisien Naoufal Saheb Ettabaa et le réalisateur marocain Oussama Azzi, et à la télé dans des séries comme Ambulance, Embouteillage, Hedhoukom … Il anime souvent des ateliers de théâtre/slam et des tournois de slam, modère et anime de grands événements artistiques et culturels et donne aussi des conférences et des talks à propos de son expérience d’artiste et de Manager culturel.

Ma communication portera essentiellement sur un témoignage personnel et un travail de synthétisation historique des différentes étapes par lesquelles est passé le SLAM depuis sa naissance en 1985 à Chicago en passant par sa diffusion un peu partout aux USA et en Europe jusqu’à son arrivée en Tunisie en 2008 à travers le spectacle SLAM ALIKOM.
Par ailleurs, j’essayerai d’attiser votre curiosité et de poser certaines questions :
Est-ce que les Tunisiens avaient besoin du SLAM ? Est-ce que le SLAM avait apporté une pierre à l’édifice de l’identité tunisienne ? Est-ce qu’il y a un SLAM tunisien ? Est-ce que le SLAM est un art à part entière et une finalité en soi ? Ou est-ce un mode d’expression orale qui aide surtout les jeunes à extérioriser leurs pensées et leurs sentiments ? Peut-on mixer le SLAM avec d’autres expressions artistiques ou doit-t-il rester « pur » ?

Est-ce que les Tunisiens avaient besoin du SLAM ?
close